Les différents groupes culturels

Les sous-cultures

Dès son jeune âge, le désir de l’Homme est l’acceptation de l’environnement dans le-quel il vie et il fonctionne. Ces besoins sont satisfaits jusqu’au certain âge par la famille et par l’école, dont la mission principale est de transmettre les différents modèles du comportement, mais aussi d’apprendre à un enfant le fonctionnement dans les groupes sociaux et de construire l’estime de soi.

hippiesAu cours de la puberté, les besoins d’acceptation et d’individualité de l’environnement deviennent de plus en plus importants. La révolte contre les autorités et les modèles actuels augmente, la famille devient la cause des conflits et des mésententes. C’est dans l’âge de treize et quatorze ans quand un enfant entre dans une période de rébellion, ses opinions sont plus clarifiées et son individualité est souvent soulignée par le façon de s’habiller. Mais même dans cette dissemblance, les jeunes ont besoin d’acceptation. Donc, c’est la cause d’entrée fréquente des jeunes dans les sous-cultures et les contre-cultures.

Dans cette période difficile, les sous-cultures des jeunes offrent le soutien à une jeune personne cherchant son identité. Elles offrent aussi la possibilité de communiquer avec les personnes du même âge qui pensent semblablement. Les jeunes choisissent les sous-cultures et reprennent leur comportement selon l’environnement de leur éducation précédente et selon la classe sociale d’où ils proviennent. Dans le plupart des cas, les gens venants des maisons dites bonnes, où de l’argent ne leur a manquée pas, joignent aux organisations qui ne marquent aucune idéologie dite « lourde », et leurs but de vie est de s’amuser. Les sous-cultures dont les idées et les vues sur le monde sont bien précisées, ont toujours apparues dans les endroits où les gens se sentent écartés à la marge de la société. Les enfants voyant la vie de leurs parents commencent de rebeller fortement contre le monde existant.

Les libertins

Les libertins sont de plusieurs types, il est difficile de les classer facilement. Il y a ceux qui sont purement attiré par le libertinage et donc les rencontre sexe. Ce sont ceux qui l’on trouve sur les sites de rencontre échangiste. Pour eux, la chair est le plus important, partager leurs femmes, ou faire un trio avec une femme bi. Les rencontres se font dans les club ou les sauna ou encore en soirée privée. Ils peuvent faire la connaissance de couples lors de partouze, mais aussi d’homme seul pour de pur plan cul. C’est la forme moderne du libertinage.

Il y a eu une grande mode de l’échangisme il y a quelques années. Mais le libertinage a tendance diminuer en terme de fréquentation. Les site de rencontre le prouve …. peu de nouvelles têtes. Mais une forte tendance à voir de plus en plus de femmes seules assumant leur sexualité et cherchant des rencontres éphémères. Soit elles sont déjà en couple, les femmes peuvent etre aussi infidèle que les hommes, sans scrupule et sans complexe.

Libertinage et petite culotte !

Il existe une forme plus ancienne qui est celle des personnes athées, anticonformiste. Pour bien cerner ce type de personne, il suffit de voir le film « mon oncle benjamin » avec jacques Brel. Vous aurez tout compris. Bien sur la chaire est importante, le sexe aussi. Mais c’est une vision plus générale, qui passe par l’esprit en grande partie. N’oublions pas que le libertinage est né au 18eme siècle, le siècle des lumières.

 

Les Hippies

Le mouvement des hippies est apparu au milieu des années soixante du XXième siècle aux États-Unis. Il a été le façon d’exprimer d’une opposition des jeunes Américains contre le style de vie de consommation des gens de l’époque. Dans le monde, les hippies sont devenu connus grâce à leur protestation contre la guerre du Vietnam, qui a été conduite par les États-Unis depuis 1957.

hippie vanC’est le pacifisme qui a été l’idée principale de ce mouvement socio-culturel et ses slogans les plus importants ce sont „Peace and love” et „Make love, not war”. Les hippies ont été les anarchistes. Ils se sont opposées contre la conscription générale des hommes dans l’armée, contre l’éducation, l’institution de l’église et contre le système de travail dans les entreprises. Ils ne reconnaissent pas la propriété privée, ils vivaient dans les collectivités de dizaines de personnes, qu’on appelle les communes, où tout a été commun. Ils menaient le style de vie écologique. Pour élargir leur conscience, ils se sont souvent drogués avec les substances psychotropes et avec les drogues douces. Les drogues les plus populaires ont été la marihuana et le LSD.

Le complément d’idéologie des hippies a été leur apparence. Ils se sont habillés en vêtements lâches et colorées (d’où vient le nom « les enfants-fleurs »), qui devaient être fonctionnelles et en accord avec la nature. Leurs costumes ont été inspirés par les dessins indiens et indians, et ils ont été complétés avec les décorations faites à la main, sous la forme des perles, des tresses ou des foulards. Les hommes, comme les femmes, ont portés les cheveux longs, et ils ont très souvent portés les barbes. De plus, ils ont souvent marchés pieds nus parce qu’ils ont prétendu d’être plus proche de la Mère Terre.

Grunge

Grunge est un style de musique qui est apparu dans la moitié des années quatre-vingt et qui réfère, avec sa sonorité, au rock des années soixante, mais il a le caractère plus agressif. Le berceau de grunge mondial est Seattle aux États-Unis. Grunge est rapidement devenu un genre de musique très populaire dans le monde.

grungeLes fans de grunge ce sont les gens aliénés, qui nient la réalité existante de façon marqué et décisif. Ils sont chargés de la frustration et de la haine contre le monde et soi-même, qui les mènent souvent à l’automutilation, la toxicomanie et le suicide. Ils essaient d’être invisible et de ne pas absorber les gens autour d’eux avec leur présence.

Le style des fans de grunge s’exprime en négligence et en affinité limitée pour la pureté. Ils s’habillent habituellement en vieux jeans déguenillés, en chemise de flanelle trop grande, obligatoirement à carreaux, ou en pull étiré, chaussures Doc Martens ou en vieux baskets. Les cheveux sales et collés, tombant sur le visage et la multitude de boucles d’oreilles, ce sont leurs signes caractéristiques. Les hommes portent souvent la barbe de plus d’une dizaine de jours. Les t-shirts avec le groupe de musique préférée sont indispensables, comme les écussons sur les sacs à dos, les courroies sur le col et sur les poignets. Les couleurs les plus populaires ce sont le noir, le rouge et le violet. Et une icône de la mode Grunge et Kurt Cobain, le leader de groupe Nirvana.

Les Métalleux

Cette sous-culture a ete établie au début des années soixante-dix en Grande-Bretagne et aux États-Unis et elle unie les gens écoutant de la musique heavy métal.

Les MétalleuxLa sous-culture métalleux n’est basée sur aucune idéologie concrète. Les métalleux ce sont les gens qui ont l’attitude positive envers les autres et autres sous-cultures, ils visent seulement à l’indépendance personnelle. Pour eux – la musique est la plus importante. Les seules divisions dans leur environnement concernent la concentration des gens autour des groupes particuliers jouant les différents types de métal. Les paroles des chansons sont surchargées avec l’occultisme et avec l’éloge du mal. En conséquence, pour beaucoup des gens un metalleu est égale au sataniste.

Le couleur noir c’est le signe caractéristique de cette sous-culture. De plus les pantalons serrés en cuir ou de jeans, la veste en cuir – perfecto, de longs cheveux flottants (mais plus rarement maintenant). Les t-shirts et les écussons avec les groupes préférés sont indispensables, et ils présentent souvent les crânes des cadavres, les squelettes, les croix enflammés. La plupart des métalleux décore ses corps avec les tatouages qui aussi présentent les images ci-dessus. La marque caractéristique des métalleux, surtout pendant les concerts, est le signe Mano cornuta – le geste de la main tendue créant les cornes avec les doigts.

On peut diviser la musique de métal elle-même en quelques variantes, ce sont entre autres: death métal,thrash métal, black métal, gothique métal.

Les Punk-rock

Les premiers groupes de punk-rock dans le monde ont émergés au milieu des années soixante-dix et ils ont référés avec leur origine sans aucun doute au mouvement des hippies. Le groupe britannique Sex Pistols est considéré comme le « père » de ce style de musique.

punkCe mouvement est apparu dans les quartiers des ouvriers dans les très grandes villes comme Londres. L’idéologie principale de punk de sa phase initiale a été l’absencece absolue d’idéologie. Au cours du temps les punks ont commencé de proclamer les slogans anarchistes qui prêchent le boycottage de toutes institutions nationales comme l’armée, la police ou les parlements. Ils nient l’existence du Dieu et ils voient le monde en couleurs noirs.

Les personnes avec les vues gauchistes ont pris pas moins d’espace dans cet environnement, elles réclament l’égalité sociale, la réduction de capitalisme et d’exploitation et elles révoltent contre le racisme. Contrairement aux hippies, qui ont rejeté tout les biens matériels, les punks trouvent que ces biens sont tout simplement indisponibles pour eux.

Le vrai punk n’est pas passionné par son apparence. Certes, l’attribut caractéristique de son habit est la veste en cuir cloutée avec des clous (Perfecto) et avec les bandes cousues p.ex. avec le signe anarchiste, les rangers sur les pieds et les jeans habituellement roulées. Cette sous-culture est facilement reconnue à cause de la coiffure spécifique. C’est la tête rasée avec l’iroquois laissée au milieu de la tête qui est souvent colorée avec de différents couleurs criards. Aussi ils ont le goût pour le piercing.

La musique, semblablement à l’habit de punk-rock, est assez ascétique et anti-estéthique, pourtant dans les paroles toutes les hypothèses idéologiques de cette sous-culture sont inclues.